Site du livre d'Eric Dupin paru le 10 mars 2011 aux éditions du Seuil

Bitche

1 commentaire

Un commentaire

  1. Alice Mardi 26 juillet 2011 11h27

    Née à Bitche dans les années 50, j’y ai vécu mon enfance avant de partir à Sarreguemines jusqu’à l’année du bac. En visite touristique dans la région cet automne, je suis restée admirative devant la beauté des forêts autour de l’étang de Hasselfurth ( aujourd’hui « interdit de baignade », j’y ai pourtant appris à nager) mais la ville m’a paru moribonde. Ses autochtones l’ont dépeuplée, sur les maisons de la rue où j’ai vécu fleurissent les paraboles. Et pourtant, indépendamment de la présence ou de l’absence des militaires – ah ! le chant du clairon qui s’élevait limpide dans l’air immobile ! – la qualité touristique de la région attirait nombre de séminaires hébergés dans les établissements religieux très présents, le fameux étang précité a connu une apogée dans les années 80 avec des aménagements touristiques intenses, un terrain de camping bondé – c’était avant l’interdiction de la baignade-. Aujourd’hui…. courage, fuyons!

Commenter