Site du livre d'Eric Dupin paru le 10 mars 2011 aux éditions du Seuil

Pontault-Combault

2 commentaires

2 Commentaires

  1. Dominique Mardi 5 avril 2011 22h47

    Terriblement vrai.
    Le parking de Carrefour est plus impressionnant quand on descend de la Francilienne(en venant de Marne-la Vallée) pour prendre la rn4 direction Paris, un samedi. Quel cauchemar et encore, c’est pire quand on entre dans la galerie marchande !
    Dans le genre, Bay2(à Collégien) n’est pas mal non plus.
    D’une ville à l’autre, c’est partout la même chose.

  2. Georges Lundi 5 septembre 2011 17h20

    La description de Pontault-Ct est hélas réaliste. Je peux en témoigner étant Pontelois-Combalusien depuis 30 ans. Ville sans centre, donc sans âme. Coincé entre la voie ferrée (malgré un souterrain) et la cauchemardesque Francilienne, on s’y sent un peu bloqué. A éviter, le quartier de la gare aprés 21h.
    Pourtant cette ville n’a pas que des inconvénients : encore de la verdure en de rares endroits, quelques espaces culturels (médiathèque, salle de spectacles, CPIF).

Commenter