Site du livre d'Eric Dupin paru le 10 mars 2011 aux éditions du Seuil

Revue de presse

ARTICLES DE PRESSE:

« La Montagne », 6 mars 2011, « Le Parisien ne cherchait pas des ploucs »

« Ouest-France », 9 mars 2011, « Au fil d’une France stressé de modernité

« Marianne », 12 mars 2011, « Voyage au bout d’une France fatiguée de modernité »

« L’Est Républicain », 13 mars 2011, « Voyage dans une France fatiguée »

« Le Monde », 15 mars, « Balade dans l’Hexagone »

Chat sur le site de « Libération » le 15 mars

Royaninfonet, 15  mars: « Saintes, étape d’un voyage en France »

« Les Echos » du 17 mars: « Douce France, lasse France »

France2.fr, 29 mars: « La France est-elle fatiguée de la modernité ? »

Marianne2.fr, 5 avril: « Et si les Français étaient fatigués du marché ? »

« Nice-Matin », 10 avril: « La France est lasse, hélas »

« Pèlerin Magazine », 14 avril: « La France au fond des yeux »

« Le Point », 14 avril: « La France profonde d’Eric Dupin »

« Le Républicain Lorrain », 17 avril: « La France sans fard »

« La Voix du Nord », 21 avril: « Lille-Roubaix-Tourcoing, l’escale nordiste et sans concession du journaliste Eric Dupin »

« Pèlerin », 27 avril: « Mes voyages en France »

« La Croix », 28 avril: « En étrange pays »

Chronique de Philippe Meyer sur France-Culture, 6 mai

Chronique de Claude Sérillon, Vivement Dimanche, France 2, 8 mai

« Service public », France-Inter, 19 mai

« Carnets de campagne », France Inter, 30 et 31 mai

« Le Figaro Littéraire », 2 juin 2011, « La France à la loupe »

« Politis », 9 juin 2011, « Voyages en France »

« Le Monde Diplomatique », juin 2011, « Voyages en France »

« L’Expansion », 17 juin 2011, « Portraits de France »

« Public Sénat », 1er juillet 2011, « Bibliothèque Médicis », « La France »

« L’Ours », juillet 2011, « La France, visite guidée »


RENDEZ-VOUS:

- Mercredi 16 mars, 19h30: LCI, émission de Michel Field

- Mardi 22 mars, 18h20: France-Culture, Du grain à moudre

- Samedi 26 mars, 9h: Europe 1, « C’est arrivé cette semaine »

- Lundi 28 mars, 7h40: Les Matins de France-Culture

- Lundi 28 mars, 19h10: RFI

- Mardi 29 mars, 19h: Les mardis de « Politique Autrement » (sur inscription)

- Jeudi 7 avril, 17h: radio Le Mouv, Plan B… pour Bonnaud

- Vendredi 22 avril, 18h: FNAC Saint-Lazare, rencontre

8 commentaires

8 Commentaires

  1. Eric Dupin Jeudi 10 mars 2011 16h39

    Je ne me prétends pas sociologue, et pas plus élève de Pierre Bourdieu…

  2. Daryl Samedi 12 mars 2011 21h26

    Ouest-France est créatif.

    Voilà un bel article dans le journal « Marianne » par Eric Conan, je crois également savoir que Philippe Cohen en dit beaucoup de bien sur son twitter.

    A vu de nez, je me trompe peut-être car je n’ai pas encore lu votre livre, vos conclusions semblent proches de celles du géographe Christophe Guilluy dans « Fractures françaises ». Enfin, je vais prendre temps de le lire.

  3. Eric Dupin Dimanche 13 mars 2011 18h06

    Daryl,
    Oui, mes observations de la France rejoignent les analyses de Christophe Guilluy que j’ai eu le plaisir de renconter pour une enquête du « Monde Diplomatique ». La géographie sociale a été bouleversée. Mais mon livre ne se situe pas essentiellement sur le plan de l’analyse. Ce sont d’abord des choses vues et entendues. Bonne lecture !

  4. PMB Lundi 14 mars 2011 14h09

    Pas mal, le dossier de Marianne.

    Comme quoi, Marianne :-)

    Je me permets de mettre ici un texte qui n’est pas sans rapport avec votre analyse de conclusion :

    Dans le désordre et quelquefois le bouleversement que provoque le glissement des plaques tectoniques de notre sous-sol institutionnel, culturel, économique et politique, les clans, les canailles, les maîtres-chanteurs, les brutes, les cyniques, les imposteurs, les gourous, les charlatans et les incompétents ont naturellement trouvé un environnement propice à leur prospérité. Leur bonne fortune leur a donné de plus en plus d’aplomb. Ils ont revêtu tantôt le costume de l’éthique, tantôt celui de la modernité, selon que l’un ou l’autre était mieux adapté à déguiser leur stratégie de pouvoir et d’enrichissement. Leur supercherie a droit de cité dans les médias. Leur effronterie a impressionné ou intimidé les gens ordinaires, chez qui l’idée a progressé qu’il n’y a ni règle qui tienne devant la force, ni principe qui ne camoufle une quelconque tricherie. Ceux qui n’en ont pas tiré la conclusion qu’ils pouvaient s’affranchir de tout code de conduite sont devenus sceptiques, méfiants, désabusés. Ils se sont repliés sur eux-mêmes et sur leurs bonheurs ou malheurs privés. Quelques-uns ont versé dans la réaction, dans le ressentiment, parfois dans la haine. D’autres ne parviennent pas à sortir de leur désarroi. Il en est que la nostalgie console et rassure. Il en est qui prennent tout bonnement la tangente. Combien se contentent d’avancer au jour le jour, sans savoir s’ils vont quelque part, ayant intériorisé une sorte de « sauve-qui-peut » et renoncé à l’idée d’un but commun qui représente davantage que la somme des intérêts de chacun ?

    La classe politique et la cléricature médiatique ne parlent à aucun de ceux-là. Elles ne s’adressent à personne. Elles mettent devant les yeux de tous ce quelque chose dont parlait Pascal et qui permet de ne plus voir que nous ne courons vers rien. Attendre d’elles qu’elles donnent ou seulement qu’elles proposent une réponse à toutes les questions posées par les transformations de nos sociétés relèverait de la médecine mentale. Accepter qu’elles s’installent dans ce théâtre d’ombres, ne pas leur demander d’affronter ces angoisses et de s’emparer de tous ces sujets, ne pas leur signifier qu’elles doivent d’abord cesser d’en rendre la discussion impossible en multipliant les faux-fuyants, les intimidations, les nuages de fumée et les interdits, ce serait accepter une forme de déréliction qui ressemble au mieux à de la servitude volontaire, au pire à un suicide collectif.

    Philippe Meyer, Démolition avant travaux.

    PS J’imagine que, touché par votre livre et par la grâce, Jean-Pierre Pernaut est couché sur votre paillasson (l’habitude) pour obtenir de vous une itw. Non ? Ah bon…

  5. B.L. Mercredi 16 mars 2011 16h19

    « La classe politique et la cléricature médiatique ne parlent à aucun de ceux-là. »
    Parole d’expert !

  6. PMB Jeudi 17 mars 2011 23h02

    Le seul reproche que je ferais au texte de Meyer, c’est son pessimisme.

    Pour le reste : je me fous de qui est celui qui écrit ceci ou cela, si ceci ou cela me convient. Meyer est parfois suffisant et peu porté à recevoir la critique mais, mon dieu, s’il n’y avait que lui… Et ce livre (dont la classe médiatique, pas folle la guêpe, a fort peu parlé en son temps) a visé juste sur un point central et hélas toujours d’actualité : plutôt que diaboliser Le Pen, les partis politiques auraient mieux fait d’agir sur ce qui lui a donné tant d’électeurs. Et là-dessus, autant à gauche qu’à droite, 2002 n’a rien appris.

  7. Marina Dimanche 9 septembre 2012 08h44

    Ben c’est un peu e7a, une grande ville en rpChine, c’est fait pour sreivr de vitrine au monde, donc aux e9ve8nements qui y ont lieu donc cqfd Une chose est sfbr O*, cet expo est un non-e9ve8nement dans le monde, ou un micro, les expo universelles, e7a n’a jamais inte9resse9 personne en Europe, on se demande tantf4t ici si le Bare7a va se succe9der e0 lui meame avec un Re9al e0 1 point, ici, si Manchester va e9galer le record de 18 championnats de Liverpool ou si Chelsea va l’emporter, plus bas si l’AS Roma va enfin de9trf4ner l’Inter de Milan et au milieu si l’OM va enfin briser cette male9diction de 18 ans et je parle pas du championnat d’Allemagne. Bientf4t la finale de la ligue des champions et enfin, LA COUPE DU MONDE DE FOOTBALL Partout, les Europe9ens se demandent comment ils vont eatre sacrifie9 sur l’autel sur syste8me e9conomique (tu as acce8s e0 dailymotion?) Aux USA? Depuis quand e7a les inte9resse ce qu’il se passe au dehors de leurs frontie8res? Et apre8s la re9forme, quelque peu e9dulcore9e du syste8me de sante9 (mais apre8s tout, le mal a e9te9 fait, le ver socialiste est dans le si de9licieux fruit capitaliste), c’est le scandale goldman sach qui remue ce pays L’Ame9rique du sud? On cherche un apparent bourgeois e0 de9trousser ou kidnapper en jetant un œil sur le championnat on se demande si Dunga va continuer e0 aligner une selee7ao de bucherons et si El Pibe de Oro arrivera e0 faire jouer l’e9quipe autour de la Pulga Le Moyen Orient cherche encore le moyen de se de9barrasser des sionistes, qui eut cherchent le moyen de jouer avec les cole8res arabo-musulmanes pour maintenir la droite au pouvoir en Afrique du nord, on a toujours pas choisis si la monte9 autonomiste chez les Kabyles est le fait des services secrets marocains, de la France, des Ame9ricains, des chre9tiens ou des sionistes ou de tous e0 la fois Et moi, occupe9 e0 trouver un stage en me9dias ou en e9dition ou bibliothe8que pour valider mon master 2 et enfin me tirer de ce pays Une exposition universelle qui semble tourner e0 vide, le monde n’a pas le temps d’admirer la rpChine, qu’elle a tant admirer en 2008 lors des passages de la flamme olympique un peu partout au point que comme l’alge9rie, la rpChine est la cible de moult complots de l’e9tranger y a un petit cf4te9 Balle e0 Versailles sous Louis XIV

  8. consommable-informatique.blogsport Jeudi 11 avril 2013 14h29

    N’hésitez plus dans vos achats. Ici, nous recensons tous les bons plans du consommable informatique : cartouches, toners, encre… Nous proposons également de vous mettre au courant de toute l’actualité des imprimantes de grande marque, Canon, Epson, Lexmark…

    http://consommable-informatique.blogspot.com/2013/04/en-avril-imprimez-sans-fil-retrouvez.html

Commenter